[FESTIVAL PHARENHEIT] FLOW 612 & DEEP ARE THE WOODS

pharenheit festival 2017 le tetris
mercredi 1 février 2017 - samedi 4 février 2017
17:00
Le Tetris

Départ pour l’exploration toutes les heures – Réservez au 02 35 19 00 38

Mercredi 1er février – de 17h à 21h
Samedi 4 février – de 14h à 19h
Durée : 1h – Tout public

Tarif unique : 5€

Exploration dansée
C’est une expérience sensorielle que proposent les deux installations FLOW 612 de Daniel Larrieu et DEEP ARE THE WOODS d’Eric Arnal Burtschy dans le cadre du Festival Pharenheit.

A la jonction du spectacle vivant, du numérique et des arts visuels, ces créations vous invitent à une exploration poétique où la lumière répond aux mouvements du spectateur devenu explorateur.

FLOW 612
Imaginez entrer dans une jungle végétale aux couleurs vives et aux sonorités exotiques. Imaginez que cette forêt extraordinaire évolue dans une palette infinie de transformations. Imaginez encore que, par vos propres mouvements, l’environnement se transforme et continue à déplier l’éventail de ses possibilités. Imaginez enfin qu’ainsi vous devenez un enfant de la jungle ou un aventurier du XXIe siècle… FLOW 612 est une expérience musicale, chorégraphique et cinétique issue de la résidence d’artiste de Daniel Larrieu à l’école élémentaire Pierre Budin à Paris. Durant une année, le chorégraphe et son équipe ont élaboré, avec des enfants, cet espace immersif à danser. Objet multimédia imaginé à plusieurs mains, croisant musique, dessin, lumière et systèmes d’interfaces numériques, FLOW 612 invite à une quête poétique du mouvement dansé où chaque déplacement, chaque geste, chaque présence transforment l’environnement de manière unique. Danser devient magique, venez en faire l’expérience ! – Céline Roux.

DEEP ARE THE WOODS
Cette année, le festival s’intéresse à vos sens! Présenté conjointement
 à FLOW 612, Deep are the Woods est un spectacle immersif éloigné des habitudes scéniques où Éric Arnal Burtschy écrit une danse pour la lumière. Oui, vous lisez bien la phrase: écrire une danse pour la lumière! Passionné par les recherches sur la physique de l’Univers, Éric Arnal-Burtschy crée une œuvre à la jonction
 du spectacle vivant, du numérique et des arts visuels où il propose une connexion à la nature et à l’Univers. Accessible dès le plus jeune âge, en famille,
 entre amis tout comme au public le plus pointu, ce spectacle invite à plonger dans l’expérience physique d’une chorégraphie de la lumière qui enveloppe
 et caresse. Poétique pour certains, vibratoire pour d’autres, expérimental 
pour tous, que la lumière soit… – Céline Roux
Toute la programmation du festival Pharenheit sur http://www.pharenheit.fr/

Publié dans Evenement, Les Actualités, Performance