SMART FACTORY, une fabrique d’oeuvres d’art

Img-bandeau
vendredi 23 juin 2017 - dimanche 3 septembre 2017
18:00
Le Tetris

Entrez dans la SMART FACTORY, une usine de production d’oeuvres d’art, sans artistes. Entre exposition et laboratoire, le visiteur est plongé dans un parcours artistique au sein du Tetris, à la rencontre de 7 oeuvres interactives.

A l’occasion de l’opération UN ETE AU HAVRE 2017, la machine prend possession du Tetris et interroge la place de l’artiste dans la production et la création d’oeuvre d’art et la place de l’humain dans la société numérique.

  • L’artiste est-il remplaçable par les machines ?
  • L’acte de création peut-il être traduit en algorithme ?
  • La machine peut elle même dépasser l’homme et créer une oeuvre sensible ?

––– Entrée libre du samedi 24 juin au dimanche 03 septembre – 7 j/7 de 10h à 18h
––– Vernissage le vendredi 23 juin à 18h15.
––– Visite guidée (gratuit) tous les jours du 24 juin au 03 septembre à 11h et 15h.

 

SMART FACTORY, QU’EST CE QUE C’EST ?

L’histoire de l’art est intimement liée à l’évolution des technologies. Dès le début du XIXe siècle, Ada Lovelace avait imaginé que les machines pourraient être dotées de capacités de création poétique. Jean Tinguely, lui, créa une série de machines « artistes » dans les années 50. Aujourd’hui les algorithmes s’immiscent partout et les outils de création intègrent des formes d’intelligence artificielle.

Surgissent alors de vertigineuses questions : la production artistique peut-elle être « programmable » pour répondre aux critères prévisibles du marché ? Les machines sont-elles aussi capables de créativité, voire de sensibilité, comme le suggère la science-fiction de Philip K. Dick ? Les machines vont-elles même un jour remplacer les artistes ?

L’exposition Smart Factory commissariée / pensée par Charles Carcopino, s’empare de ces questions au travers d’installations qui mettent en scène le processus de création et masquent la présence de l’artiste. Le spectateur joue alors parfois le rôle de muse, sa présence influant l’art en train de se faire.

 

QU’EST CE QU’ON Y VOIT ?

Des machines à l’oeuvre dans leur processus de création. Tantôt le visiteur sera acteur et pourra manipuler les machines créatrices, tantôt il sera observateur ou observé.

  • ADA de Karina Smigla-Bobinski , l’interaction dans son plus simple appareil
    Une sphère flottante hérissée de fusains s’empare de l’espace sous la maitrise du visiteur.
  • ETUDE HUMAINE de Patrick Tresset, un cours de dessin de modèles vivants d’un autre genre
    Une installation théâtrale dans laquelle l’humain devient acteur et est dessiné par le robot.
  • AS WE ARE BLIND de Véronique Béland, une photographie sensible de son aura.
    Quoi de plus imperceptible que l’aura ? Cette installation traduit en image et en son l’aura des visiteurs.
  • BRASS, A Two Dogs Company / Kris Verdonck, un orchestre fantôme.
    Trois instruments suspendus dans l’espace jouent, seuls, le thème musical du manga Gost in The Shell ainsi que des compositions d’Erik Satie
  • PUBLIC PAINTING MACHINE de Niklas Roy, une machine à peindre, où le visiteur participe à une création d’oeuvre collective.
  • SEMI SENSELESS DRAWING MACHINE de Takahiro Yamaguchi et So Kanno, une fresque murale autonome et évolutive.
  • CAPTURE de Grégory Chatonsky, une usine autonome de production de biens culturels

 

Une exposition montée en partenariat avec Le Manège / Maubeuge et la Biennale Internationale des Arts Numériques (NEMO).

Smart Factory  est produite dans le cadre d’UN ETE AU HAVRE 2017 par le Tetris avec le soutien du Groupement d’Intérêt Public « Le Havre 2017 », le FORT !, l’association MARC et les entreprises havraises : PUBLIMAGE, HNP, STEG ELEC, GNC Menuiserie.

Publié dans Evenement, Exposition, Les Actualités