VALD + L O A S

VALD - LE TETRIS - LE HAVRE
jeudi 19 mai 2016
20:30
L’Espace Invaders
Musique

Au menu : flow mitraillette et punch lines trash servi par Vald et L O A S

VALD

À coups de morceaux et de clips férocement polémiques sur lesquels il pose un flow hystérique, Vald s’est taillé une réputation bien méritée.
Plus fou qu’Orelsan et aussi doué que Nekfeu, il est l’une des alternatives les plus crédibles du rap français actuel.
Vald vient répandre sa folie sur la scène du Tetris le 19 mai 2016.

Un an après la sortie de NQNT, et après avoir enflammé le net avec Bonjour et Selfie, Vald le rappeur d’Aulnay dévoile NQNT 2, son quatrième projet solo, attendu avec autant de curiosité pour certains que d’impatience pour d’autres.

Vald, c’est un peu un OVNI dans ce paysage rap en France. Une personnalité particulière et des lyrics à la fois provocateurs et amusants, le jeune homme a su se démarquer de plusieurs façons et se faire sa place au soleil. Depuis le début de l’été nous avions pu découvrir des titres particuliers, comme Selfie ou Bonjour. Deux titres plutôt farfelus, qui sortent un peu des sentiers battus du rap, mais avec une grande dose d’humour.

Il est gentil, bien élevé, il dit bonjour (normal). Mais Vald, 23 ans, teint pâle et cheveux aussi blonds que ses cigarettes, illustre à la perfection la vieille chanson de Jacques Dutronc, « Le Dragueur des supermarchés » : « Il est sympa, et attirant/Mais ! Méfiez-vous : c’est un truand ». Un truand de la rime bien sûr : il en est déjà à son second album. Après « NQNT » paru en octobre dernier, Vald est de retour avec, quoi de plus logique, « NQNT 2 ». Un acronyme signifiant « Ni Queue Ni Tête », illustration de cette « fenêtre sur le chaos » qu’est, selon Vald, l’art.

Second degré, provocation, humour noir et nostalgie, tous les ingrédient sont réunis, selon lui, pour faire un grand disque

 

L O A S

Le problème du rap français se résume actuellement en 4 lettres et une belle gueule à la voix éraillée : L.O.A.S.
Insolent, instable, ésotérique, le membre illuminé du collectif DFHDGB a sorti le 23 mars dernier son 1er projet solo, le bien nommé NDMA (haiNeDMA) avec pour seule devise : tout casser et rien respecter.
Accompagné sur scène de son batteur Slikk Tim, rimes acerbes et rythmiques affûtées croisent le fer dans un dialogue unique et déjanté. Un live épique et violent, sans concession, qui nous annonce le chaos à venir.

_____ TARIFS _____
Réduit (demandeur d’emploi, étudiant, lycéen) : 12€
Prévente (au Tetris ou en ligne) : 15€
Sur place (le soir du concert) : 18€
Gratuit pour les moins de 12 ans
Ouverture des portes à 20h30 | Début des concerts à 21h

noun_113512_cc copie

RESERVEZ EN LIGNE

Tarif réduit (demandeur d’emploi, étudiant, lycéen, bénéficiaire RSA) à réserver par téléphone au 02 35 19 00 38 ou billetterie@letetris.fr (justificatif à présenter le soir du concert).
Gratuit pour les moins de 12 ans uniquement sur réservation par téléphone.

Publié dans Evenement, Les Actualités, Musique