Aller au contenu principal

Une grosse faim ? Découvrez le restaurant du Tetris, ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h. Au menu, une cuisine 100% fait-maison et créative à petit prix dans une ambiance originale.

IDEES CADEAUX ! Offrez des abonnements (15€) ou des chèques cadeaux. + d'infos au guichet

mer. 30 janv. sam. 02 févr. - 13H00

L'Aveuglement de Mylène Benoit

Festival Pharenheit

Art numérique
Danse
Terminé
Le Tetris Rubik's club Placement libre
13h-18h
Gratuit. Rendez-vous toutes les heures pour visiter cette expérience guidé par un.e médiateur.trice.
Organisé par : Festival PHARENHEIT, Le Tetris
Partager Save the date

L’installation l'Aveuglement est un dispositif interactif qui permet de transformer la voix en lumière.

En 2016, Mylène Benoit crée L’AVEUGLEMENT, pièce pour 3 danseurs / chanteurs et une installation lumineuse. Guidée par l’envie de concevoir un grand “orgue lumineux”, elle poursuit et augmente le travail commencé dans ses précédents spectacles: faire danser et chanter les interprètes sur le plateau, et faire vibrer l’espace et la lumière. Il s’agit d’éblouir, au sens propre, les spectateurs, jusqu’à les inviter (peut-être) à fermer les yeux.

Grâce à un outil conçu par Antoine Villeret – musicien et créateur de dispositifs interactifs – le comportement des projecteurs varie en fonction du timbre des voix et de la puissance vocale des danseurs-chanteurs. L’AVEUGLEMENT propose donc une expérience synesthésique basée sur l’altération de la vision des interprètes et des spectateurs. Le visiteur est inviter à composer, seul ou à plusieurs, sa propre partition vocale et lumineuse. L’espace, transformé en grand instrument, s’animera aux gré des improvisations.

 

L'AVEUGLEMENT est une installation proposée par Le Phare dans le cadre du festival PHARENHEIT . Du 22 janvier au 02 février , le Centre Chorégraphique National du Havre, éveil nos corps et nos esprits avec un parcours autour de la danse. Au Tetris, deux installations sont à explorer : Frames de Nicolas Clauss et l'Aveuglement de Mylène Benoit.