Aller au contenu principal

mer. 05 févr. - 19H00

Bienvenue Brest I La Carène

Les Amirales + Mnemotechnic

Apéro-concert
Gratuit
Terminé
Le Tetris
GRATUIT
Organisé par : Papa's Production / La Carène
Partager Save the date

Le principe des soirées Bienvenue est simple et fait recette depuis 6 saisons : faire découvrir une région française à travers sa musique et sa gastronomie locale, en partenariat avec les salles de concerts et festivals du territoire. La ville invitée vient alors avec dans ses valises, des spécialités locales à déguster et des groupes locaux à faire découvrir.

Et parce que Le Havre et la Bretagne c’est une grande histoire d’amour ❤️, Le Tetris donne carte blanche à La Carène, la scène de musiques actuelles de Brest. Les comparaisons sont légion entre la cité océane et la cité du Ponant, nous verrons alors ce qu’il en est d’un point de vue musical avec le trio rock Mnemotechnic et la pop salée des Amirales.

 

Les Amirales

Les Amirales est le projet musical né de la rencontre entre la violoniste Mirabelle Gilis, proche de Miossec, avec qui elle a collaboré sur disque et sur scène, et la chanteuse Sara Petit, dans les couloirs d’une ancienne usine de l’Est londonien convertie en studio artistique. De Londres à l’Andalousie, de la Sicile à Paris, c’est finalement à Brest qu’elles ont posé leurs valises avec toujours ce même désir, de créer, partager, jouer. Accompagnées du batteur Guillaume Rossel (passé chez DBFC et Rachid Taha), les deux musiciennes ont créé Les Amirales, dont le nom est un mélange approximatif de leurs prénoms et clin d’oeil marin à la ville de Brest où le groupe opère. Ensemble, les trois artistes composent une pop électronique aux orchestrations soyeuses qui a souvent le vague à l’âme mais n’hésite pas à emprunter des chemins disco, rock et western.

Mnemotechnic

Mnemotechnic est un groupe noise rock fondé en 2009, basé à Brest et Rennes.

Avec la perception d’un monde qui tourne carré, « Weapons », son deuxième album avait noirci les thèmes et la musique d'un groupe devenu trio. Causant de l’anthropocène et du déni général qui domine, son successeur « Blinkers » n’est plus dans le doute ou le pressentiment. Il n'a rien d'un disque d'été.

Dans une lumière blanche et crue où l’urgence est le moteur, le groupe réaffirme sa singularité. Il hypnotise, obsède et reste fidèle à ses dernières collaborations fructueuses puisque « Blinkers » est enregistré, produit et mixé par Thomas Poli, masterisé au studio Black Box.