Aller au contenu principal

Depuis le 9 août, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder aux espaces du Tetris.

sam. 24 dim. 25 juil.

ZUT | ACOUSMONIUM EN PLEIN-AIR

Concert
Terminé
Organisé par : Le Tetris, Technopol, La Villette
Partager Save the date

Du 18 juin au 19 septembre 2021, Technopol et La Villette s’associent pour développer le concept des ZUT - Zone d’Urgence Temporaire Artistique sur tout le territoire national.

Les ZUT - dispositif exceptionnel soutenu par le Ministère de la Culture – organisent et impulsent la création de lieux éphémères extérieurs visant à accompagner une reprise progressive de l’activité artistique et festive pendant l’été 2021.

 

Dans un orchestre de haut-parleurs, Julia Hanadi Al Abed et Christine Groult présentent, avec la complicité de Jean-Philippe Gomez et Hubert Michel, les oeuvres des compositrices de musiques contemporaines : Julia Hanadi Al Abed, Elizabeth Anderson, Nathacha Barett, Manuella Blackburn, Michele Bokanowski, Calida Contruccio, Ingrid Drese, Beatriz Ferreyra, Annette Van Gorne, Christine Groult, Monique Jean, Elsa Justel, Roxane Turcotte, Hildegarde Westerkamp.

Jean-Philippe Gomez, plasticien et Hubert Michel, musicien, tous deux passionnés de musiques concrètes improvisées et éléctroacoustiques, présentent l’acousmonium vertical : un orchestre de haut-parleurs, imaginé tel un tableau géant et musical. 

Une expérience live en plein-air dans la cour du Fort de Tourneville, pour découvrir les œuvres musicales de compositrices majeures du champ des musiques électroacoustiques. 

 

_ GRATUIT sans réservation
_ En plein-air dans la cour du Fort de Tourneville, devant Le Tetris
Samedi 24 juillet de 15h00 à 22h30
_ Dimanche 25 juillet de 15h00 à 18h00


Musique électroacoustique, concrète, acousmonium... ? De quoi parle-t'on ?
Il est un champ des musiques actuelles moins représenté mais qui au Havre à une résonnance particulière.
La musique électroacoustique est une musique qui n'utilise pas d'instrument au sens premier, puisque réalisée en studio sur des bandes magnétiques, et qui utilise indifféremment des sons d'origine « concrète » (enregistrés par micros) et des sons « électroniques » (issus d'appareils tels que : générateurs électroniques, synthétiseurs, ordinateurs, etc.) qui sont manipulés, assemblés, organisés, pour aboutir à des œuvres destinées à être diffusées par haut-parleurs.
Quant à la musique concrète ou la musique électronique elles sont des grandes catégories musicales à la croisée desquelles on retrouve la musique électroacoustique.

L'acousmonium, l'"orchestre" de haut-parleurs est donc destiné à l'interprétation en concert des musiques composées dans un studio électroacoustique et fixées sur un support audio.

LES ARTISTES PARTICIPANT·E·S

• Christine Groult s'intéresse très tôt à la musique contemporaine, notamment à la musique concrète, par le biais de la radio. 
Elle compose exclusivement de la musique électroacoustique et acousmatique.
Elle commence sa formation musicale au début des années 1970 au Groupe de recherches musicales (GRM) de Pierre Schaeffer. Elle étudie également la musicologie à la Sorbonne. De 1985 à 1990 elle dirige le Studio de musique électroacoustique au Conservatoire de Chalon-sur-Saône. Elle dirige la classe d'électroacoustique du Conservatoire de Pantin (CRD) entre 1990 et 2015. 

• Julia Hanadi Al Abed 
C'est en cheminant, enregistreur à la main et en improvisant, que Julia Hanadi Al abed s'attachera a l'enregistrement de terrain et deviendra adepte de l'écriture acousmatique. Voix, Field recordings et corps sonores sont l'essence de ses créations de musique concrète. Par le biais de technologies lo-fi ou hi- tech, en concert, ce sont aussi les jeux de rétroactions sonores et autres dispositifs électriques qui tracent le sillon de l'écoute, déclinant différentes facettes d'une pratique musicale électronique.
Diplômée du Conservatoire de Bordeaux en Composition électroacoustique, elle gravite longtemps autour du SCRIME (Studio de Création et de Recherche en Informatique et Musiques Expérimentales) , et y approfondit l'interprétation du son fixe dans sa dimension spatialisée.

• Jean-Philippe Gomez est un artiste plasticien qui pratique aussi la musique concrète improvisée. La rencontre entre l’interprétation  des  musiques  pour  haut-parleurs, des  musiques  mixtes  et l'improvisation libre pourrait définir son domaine de prédilection.

• Hubert Michel est un compositeur de musique concrète et électroacoustique. Passionné des ondes radios à l’enfance, il découvre en 1998 la musique électroacoustique qui lui permet d’allier l’utilisation des machines et sa formation musicale classique. Très vite, il travaille la spacialisation et la mise en espace musicale. Il est notamment le créateur du système de diffusion autonome et spacial La Bétonneuse et pratique le live électronique au sein du projet WICHE.